2020 Sewing Tops & Flops

Publié par

Quelques chiffres

5 vêtements cousus et 1 tapis d’éveil, ce bilan 2020 va donc être très rapide à lire 🙂

Les vêtements cousus sont tous visibles dans le seul post de l’année 2020 : 2020 – 1/4 – coutures Janvier-Février-Mars

Le tapis d’éveil a été cousu après avoir vu un maxi tapis de 150*100 uni en coton à 70€, des chutes de coton, un peu de tissu tout doux, des longues lignes droites de couture, une couette carré que l’on n’utilisait pas, quelques pressions pour accrocher des joujoux et voilà …

En cours : une jupe vient d’être terminée cette après-midi, elle avait été commencé en Février ou Mars

Le stock de tissus n’a quasiment pas bougé, 6 mètres de jersey achetés à l’automne et 7 mètres coupés. Une commande est en cours de livraison, 10,5mètres, mais le colis s’est peut-être perdu, alors on verra bien

Marques de patrons : 4 Burda et 1 New Look

Feelings : je n’ai pas vraiment eu l’occasion de porter ces vêtements 🙂

Allez les top 5 qui n’en sont pas 😀

Graphic with a pair of scissors cutting a ribbon and text that says, "#SewingTop5" and "Bye bye, 2020!"

Top 5 Highlights

Le bidou de grossesse 😀 ne m’a pas permis de porter mes vêtements habituels, une bonne partie de l’année. Les confinements, les risques méconnus pour les bébés in utero, le télétravail exclusif font que je ne suis pas sortie autre que pour des rendez-vous médicaux, pour voir la famille ou pour faire les courses alimentaires, et une fois le bébé là, je n’ai pas vraiment pris le temps de réfléchir à comment je pouvais m’habiller « bien »

Donc vive les joggings, les pantalons larges à taille élastiques ([Garde-robe Capsule 2017] Juin) les gros pulls et sweat qui tiennent chaud et finalement, il est possible de tourner sur une dizaine de vêtements. Si on n’a pas à sortir, seul le livreur verra éventuellement la trace de lait sur votre épaule…

Trêve de plaisanteries ^^ n’empêche cela m’a bien montré que je pouvais faire avec moins, le prochain tri sera peut-être plus radical, d’autant que le télétravail pourrait devenir plus fréquent dans mon entreprise même sans ce contexte sanitaire, puisque cela n’a pas entaché la productivité des équipes 🙂 et personnellement je n’ai pas trop souffert d’avoir vu moins de monde, ça m’a gêné et manqué mais pas au point de m’attrister ou me faire déprimer. Ces changements, ces variations d’habitude feront peut-être évoluer ma façon de m’habiller dans les années à venir

Top 5 Misses

Vous le voyez sur les photos, je suis mince, taille 34 sans rentrer dans les détails et contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’est pas plus simple de s’habiller, c’est une des raisons pour laquelle je couds. J’aurais voulu garder quelques kilos de grossesse, ma morphologie a changé mais je sens que je reperds ces kilos gagnés. Pas de complexe, on est comme on est et tant pis si ça se passe comme ça ^^

Top 5 Non-Sewing Highlights

Un amour de bébé, une petite fille arrivée fin octobre

Top 5 Reflections

  • Fonctionner avec moins d’habits dans mon placard est possible
  • Le concept de capsule me séduit toujours
  • J’ai trop de tissus et jamais les matières qu’il faut pour le projet voulu
  • Les vêtements d’hiver du prêt à porter me tiennent plus chaud que ceux confectionnés
  • Avec le télétravail, une réorganisation et un rangement plus efficace de mon bureau/atelier est nécessaire

Top 5 Goals

  • Vider un maximum de coupon de mon stock. Si j’arrive à coudre 20 mètres d’ici juillet, je m’autorise un joli coupon pour me faire une jupe, pour une tenue coup de cœur aperçue sur le net
  • Coudre en mini capsules de 6 pièces, si des tissus du stock ne conviennent pas, ne me plaisent plus, les utiliser pour tester un patron
  • Privilégier des patrons simples et rapides à coudre à priori, le temps de couture sera réduit, areuh areuh, alors il n’est pas question de se lancer dans un manteau ou une pièce technique. La satisfaction de finir un vêtement et de le porter entretient la passion donc des jupettes d’été, des petits hauts estivaux, des pantalons simples et des pulls sans fioritures, ça c’est l’idée de base, on verra au moment de choisir
  • Utiliser les patrons du stock. L’abonnement burda n’a pas été renouvelé. J’ai utilisé 40% de ces magazines, 14% des patrons pochettes et 60% des magazines ottobre. Cela fait tout de même environ 3000 patrons à la louche, je ne crois pas avoir besoin de plus pour le moment, ce serait fou que je ne trouve pas un modèle particulier dans tout ça.
  • Continuer à poster ici de temps en temps, une fois par trimestre me semble raisonnable

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s